On va avoir du "fun" à parler d'argent!

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 247
Enregistré le : 31 mai 2010, 16:26
Localisation : Lévis, QC
Contact :

On va avoir du "fun" à parler d'argent!

Message par cgelinas » 31 mai 2010, 19:20

Dans la vie, il faut se donner les moyens de faire de l'argent mais avant tout —aussi surprenant que cela puisse paraître— la richesse est un état d'esprit.

Et oui, il faut vouloir faire de l'argent "dans sa tête" avant d'en faire, dans la vraie vie.

Il y a bien sûr eu des exceptions à cette règle comme des gains à la loterie ou des héritages providentiels mais en règle générale, ceux qui attirent l'argent sont ceux qui en font le plus.

Alors, comment attirer l'argent?

Tout simplement en ayant du plaisir à le faire et alors, toute notre vie se mettra à s'aligner pour accueillir les flots d'argent qui nous apportent une partie du bonheur que l'on recherche.

Évidemment, la vie est une expérience où l'argent ne devrait pas être LA priorité mais à choisir, c'est mieux d'en avoir que l'inverse.

Ce forum vient de commencer et c'est mon deuxième message mais je sens déjà qu'on va avoir du "fun" à parler d'argent!
Claude Gélinas, Éditeur
placementsquebec.com

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 247
Enregistré le : 31 mai 2010, 16:26
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Encore du fun à parler d'argent?

Message par cgelinas » 17 novembre 2019, 11:49

Un peu plus de 9 ans après avoir publié mon message ci-haut, j'ai encore du fun à parler d'argent.

Alors c'est "mission accomplie" à cet égard.

Ceci dit, je constate toujours autant de détresse financière pour une majorité de Québécois qui peinent à s'enrichir malgré leurs efforts bien réels, aussi bien dans leur vie personnelle que professionnelle.

À la maison

Le concept de famille change. Les couples se forment et se terminent plus vite que jamais. Les enfants vivent des expériences familiales complètement nouvelles où des tiers ont la responsabilité de les élever (au lieu des parents).

Dans ce contexte o les 2 parents travaillent et où les enfants sont élevés par des tiers, on assiste à une profonde dislocation des unités familiales au profit d'une individualité nécessaire (pour se retrouver, dans cette tourmente sociale) et d'un collectivisme inquiétant où la liberté d'expression, à l'intérieur même des unités familiales, est menacé.

Au travail

Le patronat a toujours sa lourde botte bien assise sur la gorge des travailleurs.

Rien n'a changé sur ce front.

Après avoir multiplié la main d'oeuvre par deux avec l'arrivée massive des femmes sur le marché du travail, tout en divisant les salaires, là, c'est l'appel aux immigrants pour adresser la très relative et supposée pénurie de main d'oeuvre qui opère la même mécanique contre l'ensemble des travailleurs... au profit du patronat.

Un portrait d'ensemble plutôt lourd

Autrement dit, à la maison et au travail, ça demeure compliqué de réussir, pleinement.

Plusieurs y arrivent et on les félicite mais ce n'est absolument pas le cas pour tout le monde et ça rappelle l'importance de continuer à communiquer les conseils qui pourraient aider le plus de gens possible à prospérer.

Je me demande où j'en serai dans 10 ans... en souhaitant que j'aie encore du fun à parler d'argent ; )
Claude Gélinas, Éditeur
placementsquebec.com

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre