Les dettes... encore plus cruelles à l'approche de Noël

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 247
Enregistré le : 31 mai 2010, 16:26
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Les dettes... encore plus cruelles à l'approche de Noël

Message par cgelinas » 03 décembre 2012, 23:32

Ah! Le temps des Fêtes!

Où bonheur = consommation excessive, selon les marchands qui n'arrêtent pas de marteler qu'il n'y a de but à notre existence que lorsqu'on dépense l'argent qu'on a... ainsi que l'argent qu'on a pas!

Et quand on s'endette pour payer des "bebelles en excès", le réveil de janvier peut être brutal... et cruel.

Qui a le goût de payer ses cadeaux de Noël pendant plusieurs années, à 19,4% d'intérêt sur sa "Visa Or"? Personne et pourtant, les gens qui s'endettent n'en finissent plus de payer leurs excès de consommation tellement l'intérêt leur joue un sale tour.

Cette année, soyez zen et dépensez moins.

Vraiment, dépensez moins.

Regardez les "bebelles inutiles" que vous étiez sur le point d'acheter, remettez-les sur les tablettes et riez un bon coup!

Allez, Joyeuses Fêtes à tout le monde... même les "shop-a-holics" qui vont faire un ultime effort pour dire NON à l'appel de leur carte de crédit ; )
Claude Gélinas, Éditeur
placementsquebec.com

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 247
Enregistré le : 31 mai 2010, 16:26
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Les dettes toujours aussi ruineuses dans le temps de Noël

Message par cgelinas » 17 novembre 2019, 12:17

Environ 7 ans après ma publication sur l'endettement et ses effets dans le temps des Fêtes et à l'évidence, la situation demeure critique, pour des millions de Québécois.

Ces Québécois "stressés financièrement" travaillent et rivalisent d'ingéniosité pour s'aménager un semblant de vie au travers de leurs obligations personnelles, sociales et professionnelles.

L'équilibre de vie demeure une vue de l'esprit (un rêve inaccessible, pour ainsi dire) pour quiconque manque d'argent. Et dans le temps de Noël, le contraste des pauvres qui en arrachent pendant que les riches l'ont facile ajoute l'insulte de l'iniquité financière évidente à l'injure permanente de leur condition (de "pauvre").

Cette profonde iniquité laisse d'importantes cicatrices dans notre société.

Des individus et des familles entières sont brisés par les problèmes financiers.

Et ce n'est pas parce que les Québécois ne travaillent pas. Au contraire, ils travaillent mais les salaires ne suivent pas l'augmentation du coût de la vie.

Il faut donc continuer de penser à des façons innovantes de multiplier la richesse, au Québec.

Pour certains Québécois, ce Noël sera joyeux mais pour des millions d'autres, ce sera un moment misérable à oublier.
Claude Gélinas, Éditeur
placementsquebec.com

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre