Page 1 sur 1

Les "vieux" qui passent l'hiver en Floride ou dans le Sud

Posté : 26 novembre 2012, 11:16
par cgelinas
Qu'elle est belle la retraite en Floride, pas vrai?

Fini les visites impromptues des enfants qui viennent foutre le bordel dans la maison avec LEURS enfants qui courent partout.

Fini le stress lié au déneigement et au froid à chaque fois qu'on se pointe le bout du nez dehors.

Fini les maux de santé liés au froid de l'hiver et au prétendu "manque de soleil".

Ah! La belle vie dans le Sud des États-Unis...

Chaque année, quelques 660,000 Québécois —presqu'exclusivement des "vieux"— prennent le chemin de la Floride (ou des États du Sud américain) pour une période allant jusqu'à 6 mois... et parfois plus.

Ça fait plusieurs centaines de milliers de GRANDES MAISONS VIDES qui ne servent à PERSONNE pendant que les ENFANTS de ces "vieux" sont souvent pognés dans des loyers de misère, généralement trop petits et mal aménagés pour élever leur famille.

Mais...

La vie est donc ben belle pour ces "vieux" qui ont trimé fort toute leur vie et qui clâment avoir tous les droits du monde de "sacrer leur camp" lorsque l'hiver se pointe le nez.

Un condo à 500,000$ à Pompano Beach? Pas de problème!

Aider à acheter des mitaines chaudes (pas les p'tites cr*ss de mitaines-de-m*rde à 89 cents chez Wal-Mart) pour que les enfants ne se gèlent pas doigts en hiver? Là, ce n'est pas "vendeur" pour les "vieux" qui se sauvent dans le Sud... c'est LEUR ARGENT, après tout... pas vrai?

Il est là, le problème.

Le GROS MÉGA PROBLÈME qui rappelle à quel point le fait de QUITTER SA PATRIE pendant la moitié de l'année pour ensuite revenir et en réclâmer 100% des bénéfices ne tient plus la route.

Les "vieux" qui partent dans le Sud font TRÈS MAL À NOTRE ÉCONOMIE parce qu'ils passent la moitié de l'année à contribuer socialement AILLEURS mais quand ils reviennent au Québec pour un triple pontage à 400,000$ (payé par les contribuables, via le système de santé public), ils veulent qu'on paie pour eux, rubis sur l'ongle!

Les "vieux" qui vont se CACHER dans le Sud à chaque année le font souvent depuis des décennies... jusqu'à ce qu'ils tombent MALADES et là, soyez assurés qu'on va avoir le PRIVILÈGE d'entretenir leur fesses-de-princesses au Québec, à NOS FRAIS... jusqu'à ce qu'ils trépassent!

Wouhou!

Quelle belle société ces "vieux" aident-ils à créer!

Une société tellement désolidarisée que seul l'individualisme et le cynisme peuvent y fleurir!

Sérieusement, je peux comprendre qu'un couple de personnes âgées passe quelques semaines dans le Sud mais là, on parle d'un exode massif pendant la moitié de l'année des Québécois les plus riches. C'est joyeusement ridicule!

Alors pendant que mamie et papy se font bronzer en Floride, le reste de leur famille peut ben manger des myrtilles trop mûres, au Québec, à se faire suer avec les rigueurs de l'hiver et tous les défis économiques que ça suppose.

Et la société québécoise? Qu'elle mange un char de pastèques passé date, elle aussi, parce que c'est chez Lowe's à Pompano que papy ira acheter ses bebelles pour améliorer son condo. Rona? Oubliez ça... il est en Floride!

Alors, les jeunes familles québécoises continuent de s'endetter.

Les jeunes parents envoient leurs enfants dans des "services de garde" parce que les grands-parents vivent la vida loca dans le Sud... au diable la famille! Il faut ABSOLUMENT que les "vieux" aillent prendre leur "dose de soleil".

Les jeunes parents endettés n'ont évidemment d'autre choix que de travailler encore plus d'heures par semaine et à force de passer du temps ailleurs qu'à la maison, celle-ci finit par en souffrir et alors commence le bal des séparations et des divorces qui auraient pu être évités... si les grands-parents avaient été assez intelligents pour canaliser leur richesse vers leurs enfants et non vers un STUPIDE CONDO EN FLORIDE.

Sans aucune gêne, les "vieux" qui se sauvent en Floride à chaque hiver font preuve de tellement d'égoïsme que ça dépasse l'entendement.

Ils sont comme des RATS sur un bateau qui prend l'eau. Au lieu d'aider à renflouer le bateau, ils se sauvent! Et quand ils sont malades, ils reviennent au bateau et EXIGENT d'être soignés, gratuitement et sur-le-champ!

Après avoir regardé nos gouvernements s'endetter SUR NOTRE DOS pendant des décennies, les "vieux" ont décidé de se complaire dans leur relative fortune. Au diable "les autres"!

D'ailleurs, les seules fois où les "vieux" donnent quelque chose, c'est pour des "dons déductibles" où ils font payer la moitié (et plus) de leur "don" à la société, en général. Quelle arnaque!

Les jeunes familles ont raison d'être en colère contre les "vieux" qui se sauvent en Floride, à chaque hiver.

C'est une activité rappelle à quel point il est temps d'imposer une SUPER-TAXE aux riches qui se sauvent dans le Sud, à chaque hiver, afin qu'on puisse s'occuper de ceux qui sont ici pendant qu'eux, ils sont là-bas.