Québec: Des frais bancaires en hausse

Québec: Des frais bancaires en hausse

Messagepar cgelinas » 26 Avril 2015, 14:47

Par Chu Anh Pham | TVA Nouvelles

Les consommateurs doivent s'attendre à de nouveaux frais bancaires de leur institution financière. Une panoplie de services sont touchés, comme les transactions, l'impression de livret ou le transfert de régimes enregistrés.

À la Banque Nationale, les différents forfaits à frais fixes grimperont de 2$ à partir du 4 mai: de 6,25 à 8,25$ pour le programme «Accès Direct».

La tenue de compte au moyen d'un livret va disparaître, à l'exception des comptes déjà ouverts. N'empêche, il en coûtera 25 cents de plus par mois à 2,50$. Recevoir un relevé par la poste passera de 2$ à 2,50$ et transférer un certificat de placement garanti vers une autre institution financière coûtera deux fois plus cher: 100$ au lieu de 50$.

À la BMO, la plupart des programmes mensuels grimperont de 1$ par mois. C'est le cas du programme «Plus» qui autorise 30 transactions par mois; son coût augmentera à 10,95$, et ce, à partir du 1er mai.

De plus, ceux qui effectuent jusqu'à 12 transactions à partir de multiples comptes ne pourront plus bénéficier du programme «Pratique» à 4$ puisqu'il ne couvrira plus que 2 comptes plutôt que 20.

À la RBC, les changements surviendront le 1er juin. La plus grande banque au pays repousse l'âge d'admissibilité des personnes âgés pour l'obtention de rabais sur certains comptes: 65 ans plutôt que 60 ans. Et émettre un chèque certifié coûtera désormais 20$, soit 5$ de plus.

Une aberration, selon le président du Mouvement d'éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC), Daniel Thouin.

«À partir du moment où le frais représentent plus de 40% des profits des institutions financières, augmenter les frais est un gain immédiat pour eux. Et cela ne coûte rien aux banques. Cela ne leur demande pas d'effort, cela ne leur demande pas de repositionner leur main d'oeuvre ou leur salaire. C'est encore le consommateur qui va être pénalisé. » Même les changements technologiques, comme le dépôt d'un chèque grâce à une photo, ne peuvent expliquer ces hausses.

«Si le chèque est envoyé par courrier électronique, ils n'ont pas à le manipuler physiquement. Tout ce qu'ils font, c'est d'économiser sur notre dos.»

Pour l'organisme Option Consommateurs, il faudrait que le gouvernement fédéral impose des plafonds. «Le problème en matière bancaire, c'est qu'il y a très peu de compétition entre institutions financières. Ça bouge rapidement et les consommateurs se sentent peut-être pris au piège», explique l'avocate Sylvie De Bellefeuille.

Desjardins se prépare aussi à une série de modifications qui seront en vigueur le 1er juillet prochain. Pour le moment, la coopérative refuse de transmettre ces changements, préférant d'abord aviser ses membres le mois prochain.

À la Banque TD, des changements sont survenu le 2 mars dernier. Le solde mensuel minimal requis pour l'exonération des frais mensuels ou d'opération de certains comptes a été relevé. Autre exemple: les frais d'insuffisance de fonds sont également passés de 45 $ à 48 $.

À la Banque Laurentienne, il n'y a pas eu de changements aux frais de base depuis 2013 et aucun changement n'est prévu pour le moment.
Pièces jointes
plein-de-dollars-canadiens.jpg
plein-de-dollars-canadiens.jpg (37.55 Kio) Consulté 7220 fois
Claude Gélinas, Éditeur
placementsquebec.com

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix ou encore, revendez-les...
Avatar de l’utilisateur
cgelinas
Administrateur
 
Messages: 182
Inscrit le: 31 Mai 2010, 21:26
Localisation: Lévis, QC

Retour vers Institutions financières

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

 
cron